DEA 2 : réussir de ses échecs grâce au digital

La 2ème édition de DEA, l’Afterwork des Experts s’est tenue le jeudi 6 juin dernier à Hollywood Boulevard des 2 Plateaux Vallons, à Abidjan. Elle a permis à ses participants, essentiellement composés de professionnels, entrepreneurs et cadres d’entreprises, d’échanger autour du thème : « Mettez vos échecs au service de votre réussite grâce au digital ».

Afin de mieux comprendre les possibilités offertes par le digital pour rebondir d’un échec professionnel ou autres difficultés entrepreneuriales, et insuffler un état d’esprit de conquérant aux participants, les organisateurs (Co.Pilote et Les Studios Zoé) ont réuni 3 speakers expérimentés sur le sujet.

Ce sont Serj Taïgba, entrepreneur, Coach en développement personnel et stratège en productivité ; Goris Maxwell, fondateur des restaurants Texas GrillZ ; et Roger Bango fondateur de la marque de vêtement Korha Création.

Necy N'Dri animatrice de l'Afterwork des Experts (DEA) 2
Necy N’Dri l’animatrice

C’est dans un échange avec le public, sur la modération de l’animatrice Necy N’Dri que les invités ont partagé leurs expériences, suivi d’astuces et de conseils pour « réussir de ses échecs grâce au digital ».

Roger Bango speaker à l'Afterwork des Experts
Roger Bango fondateur de Korha Création

Ainsi pour Roger Bango, il faut avant tout avoir de grandes ambitions, l’envie d’aller le plus loin possible. Et cette façon de penser sera le carburant de la réussite, quelques soient les échecs et les difficultés rencontrés.

Ensuite, il faut savoir utiliser les bons outils pour atteindre son objectif. Et les outils du web font parties de ceux qu’il conseille vivement. Car, « une campagne de publicité sur internet bien menée, touche autant, voire plus de gens, qu’une publicité classique pour un budget nettement moindre ». « C’est ce que j’ai fait en utilisant Facebook Ads et Google Ads pour faire grandir mon entreprise. J’ai commencé tout petit et aujourd’hui j’ai une unité de transformation industrielle de vêtements de toutes sortes, qui dessert plusieurs boutiques. » a-t-il révélé.

En outre, le couturier a profité de l’occasion pour dire à toutes ces personnes exerçant les ‘’petits métiers’’ d’avoir de grandes ambitions, car avec ce qu’ils font, ils peuvent transformer positivement un secteur, une nation ou un continent. Selon lui, « il n’y a pas de petits métiers et il faut chercher à satisfaire les besoins des personnes au-delà de son cercle d’amis et parents ».

Goris Maxwell a lui aussi confirmé la force de la publicité sur internet avec ses possibilités de ciblage, avant de faire des révélations sur la stratégie qu’il a appliqué pour faire connaître son restaurant à ses débuts, alors qu’il ne disposait pas d’un budget de communication énorme.

Goris Maxwell speaker à l'Afterwork des Experts (DEA) 2
Goris Maxwell, fondateur du Texas GrillZ

C’est d’ailleurs internet qui a contribué à faire connaitre davantage son 2ème espace gastronomique, le Texas GrillZ de la Riviera, grâce au buzz médiatique suscité par la décision impopulaire des autorités ivoiriennes de détruire ledit restaurant. L’entrepreneur a ajouté qu’en ce moment « le Texas GrillZ renait de ses cendres. On nous a même sollicité en dehors de la Côte d’Ivoire ».

Serj Taïgba speaker à l'Afterwork des Experts (DEA) 2
Serj Taïgba, Coach en développement personnel

Quant au Coach en développement personnel Serj Taïgba, après un retour sur ses débuts difficiles et sa ‘’traversée du désert’’, il a insisté sur la passion que doit avoir l’entrepreneur pour son business : « Associé à une grande ambition, la passion peut nous aider à surmonter les difficultés quelques soient leurs tailles et aussi nous aider à nous relever de nos échecs. » Également, « il ne faut pas oublier que les échecs font parties de la vie, pour avancer, il faut apprendre à les surmonter et s’adapter ».

Serj Taïgba a aussi alerté sur le volet chronophage d’internet et plus particulièrement des réseaux sociaux : « Il faut savoir organiser son temps pour gérer ses affaires en ligne et aussi apprendre comment fonctionnent ces plateformes du web. Sinon l’autre solution est de confier cette tâche à un professionnel du digital ».

C’est sur la base de ces partages que les participants ont pu échanger avec les speakers du jour, autour d’un buffet pour comprendre comment adapter ces expériences à leur cas personnels pour réussir dans leurs affaires.

Ce qui revêt tout l’intérêt de cet Afterwork professionnel, qui s’est donné pour mission de « mettre à la portée de tous, ces opportunités du web et contribuer ainsi à la création d’un environnement des affaires plus compétitif ».

|Cliquez ici pour voir toutes les photos de l’Afterwork des Experts 2

|◄◄ Retour vers L’Afterwork des Experts (DEA) 1

Serge Kouassi

Partager c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =